• Effets de redistribution dus à l’autoconsommation
    • La réglementation sur la consommation propre constitue un encouragement à la production photovoltaïque en redistribuant les coûts d’utilisation du réseau sans réduire les coûts du réseau.
    • Cette aide supplémentaire représente de CHF 500 et 750 par kW de puissance installée, sur la base d’une durée de vie de 25 ans.
    • Cette subvention additionnelle n’est pas transparente et ne bénéficie pas d’une prévisibilité à terme.
    • Une extension des possibilités de consommation propre (divers modèles de RPC) en augmente encore l’effet.
    • Les tarifs de puissance permettent une réduction proportionnelle des subventions croisées.

    Whitepaper

  • Tarification des réseaux

    La tarification du réseau a essentiellement deux fonctions :

    1. Répartir équitablement les coûts entre les consommateurs.
    2. Inciter à un comportement de consommation responsable par rapport au réseau.

    Jusqu’à présent, la seule grandeur de mesure disponible pour la tarification de la grande majorité des clients finaux était la quantité de kWh consommée selon les relevés des compteurs sur une longue période. Avec les compteurs intelligents, les chiffres de consommation seront disponibles par quart d’heure. Les valeurs ainsi mesurées constituent une base nettement plus fiable pour évaluer la charge réseau. De nouveaux modèles tarifaires basés sur ces profils de charge permettent de mettre en place des incitations plus justes et précises pour influencer le comportement des consommateurs. Ils constituent ainsi une clé essentielle au fonctionnement d’un réseau intelligent et permettent une meilleure implication du client.

  • Libéralisation de la mesure
    1. L’Office fédéral de l’énergie OFEN et l’ElCom proposent la libéralisation de la mesure, essentiellement en réponse aux deux revendications suivantes..

    Le VSGS s’oppose à la libéralisation de de la mesure pour les raisons suivantes.:

    • La complexité des processus et la charge administrative augmenteraient, tandis que la fiabilité des processus et donc la qualité des données diminueraient.
    • La mise en œuvre des exigences légales portant sur l’introduction de systèmes de comptage intelligents serait problématique.

    La libéralisation de la mesure n’apporterait aucune valeur ajoutée. Elle apporte plutôt de nouvelles incertitudes et un surcroît de travail inutile.

  • Intégration réseau de l’électromobilité
    • L’électromobilité va considérablement se développer dans les transports privés. Elle représente une des rares alternatives à la mobilité fossile.
    • En l’absence d’incitation à faire autrement, les clients chargent aussi vite que possible. Cela génère des pics de consommation dans le réseau de distribution.
    • Le réseau de distribution doit être conçu pour les pics de consommation.
    • Pour éviter ou du moins limiter l’extension du réseau, les véhicules ne doivent pas être chargés « aussi vite que possible », mais seulement « aussi vite que nécessaire ».
    • Cela nécessite des informations et l’approbation du client. La participation des clients est obtenue grâce à des incitations tarifaires appropriées.

    Whitepaper

  • Limitation de l’injection de courant photovoltaïque
    • La Stratégie énergétique 2050 prévoit une augmentation significative de la production photovoltaïque.
    • Les installations photovoltaïques alimentent généralement le réseau de manière simultanée, mais n’atteignent leur rendement maximal que durant une courte période de l’année.
    • Le réseau doit être conçu pour ces pointes d’injection.
    • Avec une limitation raisonnable de la puissance d’alimentation, l’expansion coûteuse du réseau peut être limitée, avec très peu de perte d’énergie pour les producteurs.Ainsi, la limitation de la puissance d’alimentation PV permet d’absorber beaucoup plus d’énergie avec la même capacité de réseau..

    Whitepaper